Quelles sont les aides pour les installations sanitaires ?

Lors de vos travaux d’installation sanitaire, sachez que vous pouvez disposer de certains avantages qui faciliteront les travaux. Après notre article sur les tarifs en plomberie, découvrez ces aides ici.

Le crédit d'impôt

Dans le cas d’un aménagement ou d’une rénovation au niveau de vos installations sanitaires, il vous est possible de jouir de certains financements selon le type de travaux à entreprendre.

Si vous comptez réaliser des transformations sur les équipements sanitaires de votre maison comme les éviers et les lavabos, les baignoires à porte ou encore les cabines de douche intégrables, vous pouvez profiter du crédit d’impôt 2015. Destiné aux propriétaires ou aux locataires de logement neuf ou ancien, ce type d’aide est surtout accordé pour les dépenses dans l’installation et le remplacement d’équipements conçus pour les personnes âgées ou celles souffrant de handicap. Pour profiter de ce financement, le matériel devra être mis en place par un professionnel. La facture fournie par ce dernier servira de justificatif pour demander le crédit d’impôt. Si vous êtes sélectionné pour profiter de cette assistance, le crédit sera calculé en TTC en fonction du prix des équipements et de la main d’œuvre. Vous disposerez ainsi d’une aide allant jusqu’à 25% valable sur plusieurs années.

L'éco-prêt à taux zéro

Dans le cas où vous devrez mettre en place un nouveau chauffe-eau ou rénover l’ancien, vous pouvez également compter sur quelques financements tels que le prêt Domofinance et l’éco-prêt à taux zéro. Le premier type d’aide à l’installation sanitaire est un prêt accordé par Domofinance. Ce partenaire d’EDF propose des ajustements financiers aux particuliers souhaitant réaliser des travaux sur leur plomberie. Le prêt Domofinance permet aux particuliers de profiter de prêts bonifiés à partir de 0% chez Bosch si ces derniers font appel à des partenaires Bleu Ciel d’EDF.

Plombier en acticité

Les travaux de plomberie peuvent faire l'objet d'aides financières

Vous pouvez également profiter de l’éco-prêt à taux zéro pour améliorer vos installations sanitaires. Cette mesure destinée à réduire la consommation d’énergie en France ainsi que l’émission de gaz à effet de serre est également applicable à la plomberie dans la mesure où elle touche l’installation d’un système de chauffage plus performant et plus respectueux de l’environnement. Grâce à l’éco-prêt à taux zéro, vous pouvez mettre en place un nouveau chauffe-eau qui consommera moins d’énergie, et ce, sans avoir à payer d’intérêts.

Pour pouvoir profiter de ce financement, vous devez lancer des travaux concernant l’isolation de votre maison, installer un matériel de chauffage plus performant ou l’eau chaude sanitaire recourant à une source d’énergie renouvelable. Si vous êtes éligible à l’éco-prêt à taux zéro, vous pourrez profiter d’un financement allant jusqu’à près de 30 000 euros sur le prix des travaux. Le remboursement de cette somme se fait sur 10 ans et dans certains cas, elle peut être rallongée sur 15 ans. Cette mesure peut aussi être raccourcie à 3 ans selon le particulier. Une fois que ce dernier se voit attribuer ce prêt, il aura 2 ans pour réaliser les travaux nécessaires.

Autour du même sujet

Combien coûte une installation avec raccordement sanitaire ?
Combien coûte la robinetterie des installations sanitaires ?
Coût d’une rénovation sanitaire ?
Combien coûte un dépannage ?

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter